Site indépendant d'actualités

MAROC : Une loi liberticide concernant les réseaux sociaux

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le ministre marocain de la Justice Abdellatif Ouahbi a menacé de sévir contre ceux qui se font passer pour des journalistes, en appliquant des mesures strictes, dans le but de protéger la vie personnelle des individus contre les abus. C'est à un moment où les réseaux sociaux sont témoins de nombreux cas d'atteinte à la vie privée d'autrui par le biais de la diffamation.

Abdellatif Ouahbi a déclaré, ce lundi, que le projet de réforme du code pénal qui sera prêt en avril 2023 comportera, et pour la première fois, des dispositions stipulant l'interdiction d'exercer la profession du journalisme à quiconque, qui n'est pas titulaire d'une carte d'exercice de la profession, qui est remis par le Conseil national de la presse.

Le responsable gouvernemental a expliqué, que cette loi vise à protéger la vie personnelle des individus, et n'a rien à voir avec l'interdiction de critiquer les personnalités publiques, ainsi il a souligné qu’il n'y a aucun problème de critiquer des personnalités publiques, car le critiques indiquent leur présence, mais la vie personnelle doit être sacrée et immunisée contre toute violation.

L'annonce du ministre a suscité une vive polémique, entre ceux qui ont salué cette démarche et ceux qui sont contre. Le ministre a ajouté qu'un citoyen ne peut pas être visé dans sa vie privée et intime, ajoutant que tout citoyen qui a été photographié sans, son autorisation peut demander une indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.