Site indépendant d'actualités

Procédures judiciaires contre l'animateur de Hit Radio pour le vol simulé en direct

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le procureur du Roi près le tribunal correctionnel d’Aïn Sebaâ à Casablanca a choisi de engager des poursuites contre Mohamed Bousfiha, surnommé « Momo », l'animateur de Hit Radio, qui aurait été libéré sous caution de 10 millions de centimes.

L'affaire impliquant un auditeur ayant prétendument simulé le vol de son téléphone en direct pendant l'émission de Bousfiha sur Hit Radio reste ouverte.

Les accusations portées contre l'animateur incluent la mise en scène d'un vol, la diffusion de fausses informations, l'usage de faux documents, ainsi que des accusations de diffamation et d'insulte envers un organisme constitué, entre autres délits. Ces actions ont été qualifiées de perturbatrices pour le sentiment de sécurité et la tranquillité publique, selon un communiqué de la police.

En parallèle, une enquête a été lancée après le Live de l'émission matinale sur Hit Radio, où un auditeur aurait été victime d'un vol à l'arraché pendant qu'il était en communication avec Momo. Les autorités enquêtent pour identifier les suspects et établir les responsabilités juridiques.

Outre l'animateur, le parquet a également décidé de poursuivre deux autres individus pour la fabrication d'un crime fictif, l'insulte envers une organisation et la diffusion de fausses informations. Ces personnes ont été placées en détention à la prison locale d’Aïn Sebaâ.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.