Site indépendant d'actualités

La Fédération de gauche tient son congrès national fusionniste

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La Fédération de gauche a ouvert, samedi soir au Complexe Moulay Rachid de la jeunesse et de l’enfance à Bouznika, les travaux de son congrès national fusionniste.

Placé sous le thème « Des trajectoires qui s’unissent, une gauche qui se renouvelle  » , ce conclave connait la participation de nombreux congressistes issus notamment du parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS) et du parti du congrès national ittihadi (CNI) et d’autres courants de la gauche, outre des acteurs de la société civile et des intellectuels qui veulent adhérer à ce projet.

Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, Ali Boutouala, secrétaire général du PADS et coordinateur de la Fédération de gauche a indiqué que ce congrès fusionniste entre le PADS, le CNI et d’autres courants de la gauche vise la mise en place d’un cadre organisationnel qui ouvre de nouvelles perspectives de militantisme sur le plan politique.

Il tend aussi à favoriser l’action commune pour la consolidation de l’édifice démocratique et la construction d’un projet sociétal qui permettra de répondre aux revendications de la population pour d’avantage de liberté, de dignité et de justice sociale, a-t-il ajouté.

M. Boutouala a aussi souligné que ce projet requiert la conjugaison des efforts et la fédération des énergies de toutes les forces vives de la société marocaine pour la renaissance du Maroc et l’émergence socio-économique du Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.