Site indépendant d'actualités

Devant les ambassadeurs, Macron admet l'échec de sa politique envers l'Algérie et le Maroc-vidéo

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Lors d'un discours percutant, Emmanuel Macron a dévoilé lundi une feuille de route diplomatique audacieuse pour l'année 2024, visant à dynamiser la politique étrangère d'une France qui fait face à des défis multiples. Au cours d'une allocution qui a duré près de deux heures, le président français a abordé des sujets allant de la guerre en Ukraine à l'émergence de nouvelles puissances, tout en évoquant les relations tumultueuses avec le Maroc et l'Algérie.

« Soyons lucides les relations bilatérales ne sont pas au niveau où elles devraient être, je ne vais pas ici en reconvoquer chacune, mais avec le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye et l'Egypte, mais aussi les pays du Proche-Orient », a déclaré Emmanuel Macron.

Mais « on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un manque d'engagement avec beaucoup d'entre eux », a justifié le président français évoquant « les efforts que (nous) avons pu faire sur des questions de mémoire ou encore économiques ». Selon Emmanuel Macron il y aurait « une crise de la région et de son organisation, où les inimités ne sont pas absentes », et où il y a des « difficultés multiples et hétérogènes ».

De ce fait, « nous allons prendre plusieurs initiatives bilatérales », a annoncé le président français. « Je souhaite que d'ici à la fin de l'année, sous l'autorité de la ministre, soit consolidé un agenda de relance intergouvernemental avec toute la région ou plus largement », a affirmé Emmanuel Macron.

L'échec avec l'Algérie, malgré les concessions, coïncide avec les avertissements concernant le tropisme algérien de Macron. Nicolas Sarkozy a souligné que tenter de construire une amitié factice avec les dirigeants algériens est futile, car ils utilisent la France comme bouc émissaire pour détourner l'attention de leurs propres problèmes. Le président algérien Tebboune a reporté sa visite en France à plusieurs reprises, préférant une visite en Russie. Macron a également encouragé le groupe France Médias Monde malgré les suspensions dans certains pays africains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.