Site indépendant d'actualités

Après la réaction du Maroc, l'Inde met l'Afrique du Sud dans l'embarras à propos de la réunion des BRICS/Afrique

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le gouvernement indien a confirmé ce lundi dans un communiqué que l'Afrique du Sud a envoyé des invitations pour participer à la réunion "BRICS/Afrique", prévue le 24 août à Johannesburg, en tant qu'initiative unilatérale et nationale.

Le communiqué a souligné qu'il est prévu que le Premier ministre indien, Narendra Modi, se rende en Afrique du Sud du 22 au 24 août en cours pour participer au sommet du BRICS, et qu'il participera également à la réunion "BRICS/Afrique", à laquelle d'autres participants ont été invités par l'Afrique du Sud.

Une source autorisée du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a confirmé que cette réunion est organisée sur la base d'une initiative unilatérale du gouvernement sud-africain.

La même source a souligné que, pour le Royaume du Maroc, il n'a jamais été envisagé de réagir positivement à l'invitation de participer à la réunion BRICS/Afrique à quelque niveau que ce soit.

La source a expliqué que "la réunion est organisée sur la base d'une initiative unilatérale du gouvernement sud-africain", ajoutant que le Maroc a donc évalué cette initiative à la lumière de ses relations bilatérales tendues avec ce pays.

Selon la même source, l'Afrique du Sud a toujours manifesté une hostilité absolue envers le Royaume et a systématiquement adopté des positions négatives et hostiles concernant la question du Sahara marocain.

Elle a souligné que Pretoria a intensifié, au niveau interne et dans le cadre de l'Union africaine, ses comportements ouvertement hostiles aux intérêts supérieurs du Maroc. La source autorisée du ministère a confirmé que la diplomatie sud-africaine est connue pour sa gestion désinvolte, improvisée et arbitraire dans l'organisation de ce type d'événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.