Site indépendant d'actualités

Polémique autour d'un canular téléphonique : Hit Radio et Mohamed Bousfiha sous le feu des critiques

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Après l'incident devant la gare routière de Casablanca, qui a provoqué une fausse alerte, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a lancé une enquête approfondie et a rendu ses premières conclusions publiques le lundi 25 mars.

Il s'est avéré qu'il s'agissait en fait d'un canular téléphonique diffusé en direct sur une radio privée (Hit Radio), prétendant à tort qu'un vol à l'arraché avait eu lieu. Mohamed Bousfiha, l'animateur soupçonné d'avoir divulgué des informations incorrectes pour attirer plus d'auditeurs, a été longuement interrogé dans le cadre de cette affaire.

La police travaille actuellement à identifier toutes les personnes impliquées dans cette supercherie. L'auteur de l'appel et un complice ont été identifiés et placés en garde à vue.

Selon nos sources, cet appel téléphonique, qualifié de "fausse alerte malveillante", a déclenché une vive polémique en insinuant faussement une "passivité policière". Le parquet a ouvert une enquête pour "dénonciation de crime imaginaire", "divulgation de fausses informations par le biais de systèmes informatiques" et "outrage à corps constitué".

Ce canular pourrait également être lié à des accusations de diffamation et de calomnie, des délits pour lesquels le principal suspect est déjà connu. Selon le communiqué de la DGSN, plusieurs aspects de cette affaire, reconnus comme perturbateurs de l'ordre public, constituent des infractions pénales passibles de poursuites judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.