Site indépendant d'actualités

Le Parc Zoologique d’Ain Sbaâ...un Projet Prometteur pour les Casablancais

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Les préparatifs pour l'inauguration du Parc zoologique d'Ain Sbaa avancent à un rythme soutenu. La sélection préliminaire de l'opérateur chargé de la gestion déléguée du parc a eu lieu le mardi 19 mars 2024, et les détails du projet sont désormais disponibles.

Ce projet très attendu par les habitants de Casablanca comprend trois zones géographiques représentant l'Afrique, l'Asie et l'Amérique, une collection de plus de 50 espèces animales, une ferme pédagogique, une clinique vétérinaire, deux vastes espaces de pique-nique, un restaurant, ainsi qu'une boutique et deux kiosques.

Un communiqué diffusé ce vendredi 22 mars souligne les progrès significatifs réalisés dans le processus de préparation. Il mentionne que la journée du 19 mars 2024 a été marquée par la présélection de l'opérateur chargé de la gestion déléguée du Parc zoologique d'Aïn Sebaâ, marquant ainsi le début effectif des démarches pour la livraison des équipements complémentaires et l'arrivée des animaux. De plus, il est précisé qu'une période d'adaptation sera nécessaire après l'installation des pensionnaires du zoo, permettant ainsi la réalisation des tests requis en matière de sécurité et de bien-être animal.

S'étendant sur une superficie de 13 hectares, dont 10 hectares réservés aux animaux et 3 hectares dédiés aux installations de loisirs, le parc accueillera environ 45 espèces animales, offrant ainsi une diversité captivante de la faune mondiale.

Le communiqué souligne l'engagement continu à répondre aux attentes des habitants de Casablanca et à mener à bien cette étape cruciale concernant ce patrimoine casablancais, existant depuis plus de 80 ans. Chaque étape est motivée par l'objectif de fournir un lieu sûr, enrichissant et durable pour les générations futures. Il rappelle également que le gestionnaire délégué aura pour mission non seulement d'assurer l'entretien du patrimoine animalier, mais aussi de mettre en œuvre des programmes de conservation, de développer des activités ludiques, de loisirs et d'animation, ainsi que de déployer des programmes de formation et d'éducation environnementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.