Site indépendant d'actualités

Hit Radio répond aux accusations de vol simulé

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Après le scandale autour d'une prétendue simulation de vol de téléphone en direct sur Hit Radio, impliquant l'animateur vedette Mohamed Boussfiha, alias « Momo », la station a rompu son silence pour clarifier sa position sur l'épisode du « Momo Ramadan Show » du 21 mars.

Dans un communiqué, Hit Radio a publiquement démystifié les allégations concernant l'émission du 21 mars, où un auditeur aurait simulé un vol de téléphone en direct. La station a catégoriquement nié toute implication dans ces actes contraires à ses valeurs, soulignant son engagement envers des principes éthiques et professionnels stricts.

Hit Radio a affirmé son absence de lien avec les personnes impliquées dans les faits présumés et sa volonté totale de coopérer avec les autorités pour établir la vérité. Elle a également exprimé son respect pour les forces de sécurité et de justice.

Face à des accusations jugées infondées, la station a averti qu'elle prendrait toutes les mesures légales nécessaires contre ceux qui cherchent à nuire à sa réputation. Elle a assuré à son public et à ses partenaires son engagement continu envers un contenu de qualité, dans le respect des lois et des valeurs qui lui sont chères, les remerciant pour leur soutien indéfectible.

Suite à cette controverse, les autorités ont ouvert une enquête et ont convoqué l'animateur Momo pour faire la lumière sur l'affaire. Une source sécuritaire a déclaré qu'après l'audition de la présumée victime, il est apparu que l'incident était une mise en scène entre le principal concerné et l'un de ses amis.

Les investigations ont conduit à l'arrestation du second complice, déjà connu pour plusieurs fraudes, portant ainsi atteinte à la sécurité publique. Le procureur du roi près le tribunal correctionnel d'Aïn Sebaâ à Casablanca a décidé de poursuivre en liberté Mohamed Boussfiha, accusé de participation à l'insulte et de diffusion de fausses informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.