Site indépendant d'actualités

Dossier clos pour le chirurgien plasticien Hassan Tazi : La Cour d'appel de Casablanca prononce les verdicts-vidéo

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La Chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de Casablanca a clos l'affaire du célèbre chirurgien plasticien, Hassan Tazi, propriétaire de la Clinique « Chifa », en le condamnant à trois ans de prison, dont une année ferme, et en abandonnant l’accusation de traite des êtres humains. Il devrait sortir de la prison Okasha à Ain Sebaa ce vendredi soir.

Dans la même soirée, présidée par Ali Tarchi, l’instance a également prononcé des condamnations à l'égard de Mounia Benchekroun, épouse du Dr Tazi, à quatre ans de prison, et de son frère Abderrazzak Tazi à cinq ans de prison ferme.

Zineb Benzakour, impliquée dans cette affaire et se faisant passer pour une "bienfaitrice", a été condamnée à cinq ans de prison, et Saïda. A, responsable du service financier, à quatre ans de détention, tandis que Amina. F et Fatima. H, ont respectivement écopé de quatre et trois ans d'emprisonnement.

Lors de leurs dernières déclarations, les accusés ont nié l'accusation de traite des êtres humains qui leur était reprochée, tandis que leur défense a souligné l'absence d'éléments constitutifs de ce crime dans le dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.