Site indépendant d'actualités

Des citoyens marocains privés de couverture médicale et d'aide sociale

0
Getting your Trinity Audio player ready...

De nombreux citoyens marocains ont reçu, lundi 1er avril, des SMS les informant de la suspension de leur couverture médicale ou de leur aide sociale. Les raisons invoquées étaient diverses et, pour beaucoup, ne correspondaient pas à leur situation.

Certains ont été informés que leur couverture médicale avait été suspendue en raison du "non-paiement des cotisations dues à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS)". Or, ils étaient indépendants et ne relevaient donc pas de ce régime.

D'autres personnes, âgées ou handicapées, sans aucun revenu, ont également été surprises de recevoir ces messages. Ils se sont retrouvés désemparés, face à la perte de ce soutien vital.

Le cas d'une famille de Casablanca illustre la situation complexe de nombreux citoyens. Cette famille, composée d'un homme âgé et malade, de sa femme, souffrant également de plusieurs pathologies, et de la sœur de cette dernière, divorcée et atteinte d'un cancer, vivait dans des conditions précaires.

Leurs seuls revenus provenaient de l'aide sociale et de la couverture médicale "AMO Tadamoun". Or, ils ont été informés que leur situation ne correspondait plus aux critères d'éligibilité à ce programme et qu'ils devaient passer à l'AMO "complète", payante.

Cette situation est d'autant plus incompréhensible pour cette famille que tous ses membres sont dans l'incapacité de travailler et ont un besoin urgent de soins médicaux. La perte de l'aide sociale et de la couverture médicale gratuite les rend encore plus vulnérables et les prive d'un filet de sécurité essentiel.

De nombreux citoyens se trouvent aujourd'hui exclus de la protection sociale, qu'il s'agisse de personnes isolées, de familles à faibles revenus ou de personnes handicapées. Cette situation est d'autant plus préoccupante dans un contexte de crise économique et de flambée des prix.

La correction de ces dysfonctionnements et la garantie de l'accès à la protection sociale pour tous les citoyens marocains, en particulier les plus vulnérables, revêtent une urgence absolue. Cette protection sociale est un droit fondamental qui ne doit pas être remis en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.