Site indépendant d'actualités

Jeux olympiques de Paris : Macron justifie la participation d'Israël et l'exclusion de la Russie "vidéo"

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Emmanuel Macron a justifié ce lundi la différence de traitement appliquée aux Jeux olympiques entre la Russie, exclue en tant que nation pour avoir décidé "une guerre d'agression" en Ukraine, et Israël, dont le drapeau sera présent parce qu'il n'a pas été "agresseur".

Entre la Russie et Israël, c'est "une situation très différente", a répondu sur BFMTV-RMC le président Emmanuel Macron aux députés LFI et écologistes qui demandaient, en vain, fin février, que le CIO "applique les mêmes
sanctions à Israël aux prochains JO qu'à la Russie et à la Biélorussie".

"Israël a été victime d'une attaque terroriste (...) Nous pouvons être en désaccord avec Israël sur la manière de réagir et de nous protéger, mais nous ne pouvons pas dire qu'Israël est un agresseur, la distinction est donc très claire", a-t-il déclaré. "C'est pourquoi le drapeau israélien sera présent. Les athlètes seront là, et j'espère aussi qu'ils seront des vecteurs de paix, parce qu'ils seront en compétition avec de nombreux acteurs de la région", a ajouté le président français.

Le CIO s'efforce de rester totalement à l'écart de la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas, et se retranche derrière sa propre mise en œuvre de la "solution à deux Etats", puisque les Comités Nationaux Olympiques (CNO) israélien et palestinien coexistent depuis 1995, héritage du processus de paix d'Oslo. En revanche, la décision du CIO de bannir la Russie en tant qu'Etat, mais d'autoriser les athlètes russes à participer sous une bannière neutre, est "proportionnée et juste" car Moscou "a décidé d'une guerre d'agression qui dure depuis plus de deux ans", a encore justifie Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.