Site indépendant d'actualités

Tentative de manœuvre Algérienne déjouée avec l'ambassadrice Américaine à Tindouf

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Les actions désespérées de la junte algérienne contre le Maroc ont récemment atteint un nouveau niveau avec une tentative avortée d'organiser une visite de l'ambassadrice américaine à Alger à Tindouf, prévoyant une éventuelle coïncidence avec des "festivités" du Polisario où elle aurait été présentée aux côtés de Brahim Ghali. L'ambassadrice américaine à Alger, Elizabeth Moore Aubin, s'est retrouvée à l'aéroport Houari Boumédiène d'Alger, prête à prendre un vol spécial d'Air Algérie à destination de Tindouf et des camps sahraouis, sur instigation du régime algérien. Cependant, la visite a été annulée in extremis par le département d'État américain, se limitant finalement à une photo collective où Elizabeth Moore Aubin était entourée d'une délégation composée d'Algériens et de Sahraouis se rendant à Tindouf.

Bien que la visite ait été annulée, les médias algériens ont diffusé de fausses informations, suggérant que l'ambassadrice américaine s'était bien rendue à Tindouf. L'Algérie aujourd'hui a publié un article trompeur titré "L’ambassadrice des USA dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf : une visite qui fait jaser au Maroc". Ce média prétend qu'Elizabeth Moore Aubin, accompagnée d'une délégation d'ambassadeurs, effectuait une visite dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf, dans le cadre d'une mission humanitaire. Cependant, aucune personnalité diplomatique n'accompagnait réellement l'ambassadrice, et la visite elle-même a été annulée.

Un autre média algérien, Awras, a fourni la véritable raison de la visite avortée d'Elizabeth Moore à Tindouf. Selon eux, la visite de douze partis politiques algériens visait à protester contre les accords de Madrid de 1975, avec la participation de l'ambassadrice des États-Unis. Cette manœuvre intervient après une réunion entre le nouveau Premier ministre algérien, Nadir Larbaoui, et le chef du prétendu parlement du Polisario, Hamma Salama, soulignant les efforts continus de l'Algérie pour déstabiliser la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.