Site indépendant d'actualités

Organisation des droits de l'homme adresse une lettre à l'ONU condamnant la campagne trompeuse algérienne contre le Maroc 'document'

0
Getting your Trinity Audio player ready...

L'Association Marocaine pour la Citoyenneté et les Droits de l'Homme a condamné la campagne tendancieuse et mensongère menée par des individus contre le Directeur Général de la Direction de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire, Abdellatif Hammouchi, ainsi que contre un haut responsable de la sécurité.

Dans son communiqué, l'Association révèle que "cette campagne a largement contribué à sa diffusion par une partie des médias algériens affiliés aux services de renseignement militaire". Le communiqué souligne que "l'absence de tout tribunal portant le nom de la Cour internationale de Nicosie, à Chypre, confirme la fausseté de ces informations concernant le mandat de recherche de responsables et de cadres de la sécurité au Maroc".

En outre s'est étonnée de l'attribution du titre d'"expert international des droits de l'homme" à la dame qui a porté ces accusations, rappelant que ces deux titres ne sont pas reconnus dans le système international des droits de l'homme, qui ne reconnaît que le statut de défenseur des droits de l'homme.

Le communiqué de presse de l'organisation souligne également l'absence du nom de la personne concernée en tant que conseiller du Conseil des droits de l'homme, confirmant que cette dame est très éloignée du droit international des droits de l'homme et des organes de l'ONU, contrairement à ce qu'elle prétend.

L'association a expliqué que "de nombreuses pratiques de cette dame à travers sa chaîne relèvent de pratiques criminelles érigées en infractions par les lois de l'Union européenne et des Nations Unies (discours injurieux, discrimination raciale, haine, menaces, allégations de faits non vérifiés...)".

L'organisation a révélé qu'elle "prépare un rapport détaillé avec tous les documents nécessaires, et prend contact avec les autorités judiciaires chypriotes et les organes compétents de l'ONU afin de révéler toute la vérité sur ces accusations tendancieuses qui visent l'appareil sécuritaire marocain et la stabilité du Maroc à travers l'hostilité algérienne à l'égard de notre pays".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.