Site indépendant d'actualités

Macron salue les remarquables succès du Maroc sous le règne du Roi Mohammed VI"

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le président français Emmanuel Macron a chaleureusement salué les remarquables succès obtenus par le Maroc sous le règne du roi Mohammed VI. Il a réaffirmé la profonde amitié entre le peuple français et le peuple marocain, exprimant la volonté de renforcer le partenariat exceptionnel entre les deux nations.

Les relations franco-marocaines, anciennes et solides, reposent sur des liens humains, culturels, économiques et politiques. La France est un partenaire commercial de premier plan pour le Maroc, ainsi que son principal créancier et investisseur étranger. Les Marocains investissent également en France, et la confiance de l'Armée royale marocaine envers les technologies aéronautiques françaises est bien établie.

Au-delà des aspects économiques, la coopération entre la France et le Maroc s'intensifie dans des domaines essentiels tels que la sécurité, la lutte contre le terrorisme, la gestion des migrations, le développement durable et la promotion de la francophonie. Les deux pays partagent des intérêts communs sur les questions régionales et internationales, notamment en Afrique et au Moyen-Orient.

Malgré leur solide partenariat, les relations entre Rabat et Paris ont parfois été émaillées de tensions, notamment concernant des affaires judiciaires ou des questions de visas. Bien que des déclarations de bonne volonté aient été faites par les autorités françaises, les frictions diplomatiques persistent par moments.

Selon le rapport sur l'investissement dans le monde 2022 de la CNUCED, la France se positionne en tant que premier investisseur étranger au Maroc, détenant 35% du stock total des investissements directs étrangers (IDE) dans le pays. Son influence s'étend à de multiples secteurs tels que l'automobile, l'aéronautique, les services bancaires et d'assurance, les télécommunications et la distribution.

Dans le cadre de la stratégie Maroc 2022-2026 de l'Agence française de développement (AFD), la France s'engage à soutenir la transition vers le nouveau modèle de développement du Maroc en mettant l'accent sur l'adaptation au changement climatique et la réduction des inégalités. L'AFD envisage d'accorder au Maroc entre 1,5 et 2 milliards d'euros de financements sur la période 2022-2026, en se concentrant sur des initiatives telles que la relance de l'investissement privé, l'inclusion socioéconomique des jeunes et des femmes, la décarbonation de l'économie et la résilience écologique et sociale des territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.