Site indépendant d'actualités

Les réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale à Marrakech maintenues-vidéo

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Malgré le récent séisme qui a frappé le Maroc, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale ont confirmé leur intention de maintenir leurs réunions annuelles prévues à Marrakech du 9 au 15 octobre prochain. Cette décision a été prise après une consultation avec les autorités marocaines et une évaluation de la situation. L'épicentre du séisme se trouvait à 72 kilomètres de la ville de Marrakech, qui devait accueillir ces importantes rencontres financières.

 

« J’ai été pendant cinq ans commissaire humanitaire et chargé de la réponse aux crises et j’ai constaté à maintes reprises que lorsqu’une nation s’unit, elle peut surmonter les défis les plus dramatiques. Et c’est ce que fait le Maroc sous le leadership de Sa Majesté le Roi », a déclaré Mme Georgieva dans une interview exclusive à la MAP.

« Il est très important qu’en temps de crise, un pays se rassemble » et fasse preuve de solidarité, a ajouté la cheffe de l’institution financière internationale.

Elle a, en outre, salué la « générosité des cœurs » de tous les Marocains qui ont fait montre d’un élan de solidarité remarquable pour venir en aide aux personnes affectées par le séisme.

Cette solidarité en dit long sur la générosité des cœurs du peuple marocain. « Je sais que lorsque nous viendrons (à Marrakech en octobre prochain pour les réunions annuelles du FMI et la Banque mondiale), nous serons accueillis avec la même générosité », a-t-elle indiqué.

Kristalina Georgieva avait également souligné que les autorités marocaines étaient pleinement engagées dans la tenue de ces réunions et que le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, avait exprimé des préoccupations quant à l'impact potentiellement dévastateur sur le secteur hôtelier en cas d'annulation de l'événement.

Par conséquent, des mesures seront prises pour simplifier les réunions, notamment en réduisant éventuellement leur durée et le nombre de participants, afin de minimiser l'impact sur le secteur hôtelier local tout en maintenant ces rencontres financières internationales cruciales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.