Site indépendant d'actualités

La presse allemande dévoile les liens troublants entre le Polisario et l'Iran

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le Polisario, dont les relations déjà établies avec le Hezbollah et l'Iran ont récemment été confirmées par la presse allemande, exprime une vive indignation envers l'un des trois principaux journaux allemands. Le 10 novembre 2023, le journal allemand Die Welt a diffusé des révélations inédites sur les liens avérés des séparatistes avec le régime des mollahs et le Hezbollah.

La journaliste à l'origine de l'enquête a eu accès à une conversation entre un membre du Polisario et un agent du gouvernement iranien, confirmant ainsi la véracité des informations déjà avancées par le Maroc concernant les liens entre les deux entités.

Pour étayer ses propos, le journal allemand a consulté des documents des services de renseignement confirmant l'intention de l'Iran de fournir des armes au Polisario pour mener des attaques contre le Maroc. Une demande en ce sens a été formulée par l'un des chefs de la milice séparatiste, Mustafa Mmhammad Lemine Al-Kitab, auprès des Iraniens dans le but d'apporter "un soutien accru au Polisario pour perpétrer des attaques contre le royaume".

Confronté à la gravité des faits, révélés par une presse occidentale indépendante, le Polisario a réagi en publiant un communiqué dans lequel il proteste contre ce qu'il qualifie de "grave déclin professionnel et moral" du journal allemand.

"La représentation du Polisario en Allemagne a exprimé son profond mécontentement et sa dénonciation des contrevérités et qualificatifs évoqués il y a quelques jours dans un article du correspondant du journal allemand « Die Welt » pour les affaires du Moyen-Orient", indique le communiqué.

Il est à rappeler que le Maroc avait rompu ses relations avec l'Iran en 2018, l'accusant d'avoir facilité la livraison d'armes au Front Polisario par le biais de son allié, le Hezbollah libanais. À l'époque, le chef de la diplomatie marocaine avait déclaré que le Maroc disposait de preuves irréfutables de la collusion entre le Polisario et le Hezbollah contre les intérêts suprêmes du royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.