Site indépendant d'actualités

L'aggravation de la situation incite les employés du secteur de la formation professionnelle à manifester devant le bureau de Mme Tricha

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Les syndicats de l'École Mohammed VI de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics, ainsi que les Instituts spécialisés en technologie appliquée 1 et 2 à Settat, relevant du l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, prévoient une grève et une manifestation devant le siège du bureau à Casablanca, les 4 et 8 décembre 2023, en signe de protestation contre les conditions misérables vécues par les employés du secteur.

Dans un communiqué de presse, le syndicat de l'Université nationale de la formation professionnelle des utilisateurs d'unités mobiles a adressé une série de critiques cinglantes à la direction de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, à sa tête le directeur général Loubna TRICHA, en raison de sa gestion du secteur des utilisateurs d'unités mobiles, malgré les sacrifices importants qu'il consent pour le secteur et les citoyens.

La grève, selon le communiqué de presse, est le résultat de "l'absence d'une réponse efficace aux différentes revendications des travailleurs, qu'elles soient générales ou sectorielles".

Le communiqué réclame "une augmentation générale des salaires, en adoptant 6,5 comme indice indicatif, la révision des autres primes, l'amendement de certaines clauses des statuts de base qui ont fait leur temps, la réduction et l'unification des horaires de travail, l'augmentation de la prime de l'Aïd al-Adha (3000 dirhams), de la prime de soutien scolaire de 2000 dirhams et de l'indemnité de fin de service (50000 dirhams)".

Le syndicat a annoncé dans un communiqué de presse qu'il organisera une grève du lundi 4 décembre au vendredi 8 décembre 2023 devant l'administration générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.