Site indépendant d'actualités

Campagne agricole: Les mesures prises par l'exécutif

0
Getting your Trinity Audio player ready...
Le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé des Relations avec le parlement, Mustapha Baitas, a indiqué que l'Exécutif a pris certaines mesures pour accueillir la nouvelle saison agricole qui survient dans un contexte difficile marqué par deux ans de sécheresse et de manque de précipitations.
Lors du point de presse reporté pour ce vendredi 2 décembre, Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement a fait savoir que « cette nouvelle campagne agricole intervient dans un contexte difficile, après deux années consécutives de pluies tardives et de difficultés qui ont amené le gouvernement marocain à adopter un programme, sous les hautes directives royales, auquel il a alloué un budget de 10 milliards de dirhams dont une partie destinée aux fourrages, une autre pour le programme d’approvisionnement de l’eau pour les bétails en plus de la compensation octroyée pour une année de sécheresse ».

De plus, ajoute-t-il, dans un contexte impacté par la crise internationale marquée par une inflation inédite, le gouvernement a maintenu le prix de certains produits inchangé, notamment les engrais et les semences sélectionnées. Concernant les mesures prises pour accompagner la saison agricole en cours, Baitas cite le lancement d'un programme permettant l’irrigation dans certaines régions comme la Loukkos, le Gharb, etc.

Le porte-parole a ainsi décortiqué, dans sa réponse à une question de la presse, les différentes mesures mises en place par le gouvernement. « Premièrement, il y a le lancement du programme d’irrigation pour la saison agricole qui se déroule dans des conditions normales au niveau des zones d’irrigation telles que Lokos, la plaine du Gharb, etc. », en ajoutant qu’une part temporaire d’eau a été consacrée spécialement pour le début de la saison agricole en cours, en attendant l’amélioration du stock d’eau des barrages nationaux.

En ce qui concerne les graines et les semences automnales, Baitas indique que le gouvernement a assuré 1,1 millions de quintaux de graines sélectionnées de bonne qualité. "Nous avons également adopté une chaîne de distribution au niveau national, avec 500 points de distribution étatiques", a-t-il déclaré.

Afin de soutenir les agriculteurs, le porte-parole a souligné que les prix des semences ont été fixés à 210 dirhams pour le blé tendre et l’orge et à 290 dirhams pour le blé dur. « Toujours au niveau des engrais, le marché national sera approvisionné avec environ 650.000 tonnes, sachant que la demande actuelle est d’environ 500.000 tonnes, et les prix sont toujours subventionnés et restent au même niveau », poursuit-il.

Concernant les cultures automnales, 4,6 millions d'hectares y ont été réservés, dont 35% réservée à la culture de blé tendre. Pour ce qui est des assurances, Baitas fait savoir que 200.000 ha supplémentaires de superficie dédiée aux graines et aux légumineuses ont été assurés, pour atteindre une superficie globale de 1,1 millions de hectares bénéficiant de l’assurance multirisques. 50.000 hectares d’arbres fruitiers ont également été assurés.

Les subventions en fonction des contrats de programme devraient également atteindre 3,7 milliards de dirhams pour un investissement total d’environ 7,4 milliards de dirhams.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.