Site indépendant d'actualités

Banque mondiale : 250 millions de dollars supplémentaires pour le programme du soutien de l’éducation au Maroc

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La banque mondiale a accepté d’accorder une somme de 250 millions de dollars supplémentaires pour le financement du programme du soutien de l’éducation, en plus de celui signé en 2019 d’un montant de 500 millions de dollars.

Ainsi et dans un communiqué publié par la Banque mondiale le 17 mars 2023, ce financement a pour but le soutien du gouvernement marocain dans son programme ambitieux de réforme de l’éducation qui englobe l’extension de la portée des services du préscolaire ainsi que l’appui aux programmes d’enseignement primaire et secondaire et aux compétences administratives afin d’améliorer les résultats et les qualités de l’éducation.

Toujours dans son communiqué, la Banque mondiale a souligné que depuis le lancement dudit programme en 2019, ce dernier a largement contribué dans l’amélioration du niveau du préscolaire, au renforcement des compétences actives dans le domaine de l’éducation, des capacités de l’administration et de la gouvernance surtout au niveau régional. Quant au financement supplémentaire, il vise la réalisation des objectifs phares de la réforme de l’éducation avec toutefois plus de facilité et de flexibilité pour l’accès à l’école.

A cette occasion, le directeur provincial du Maghreb Arabe et Malta de la banque mondiale Jessico Hentchel a souligné que « ce deuxième financement s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle de développement économique et plus spécifiquement au niveau de la feuille de route stratégique de l’éducation que poursuit le ministère de tutelle. Une feuille de route tripartite qui englobe les élèves, les enseignants et les établissements scolaires pour la mise en œuvre des réformes ayant un impact positif sur l’éducation, la gouvernance et en fin les résultats.

De sa part, la première experte en matière d’éducation auprès de la banque mondiale, Louise Minguy Imfolo a ajouté que ce programme va bénéficier à 100 mille enfants qui vont s’inscrire dans le cycle primaire dans différentes écoles d’une meilleure qualité avec des instituteurs bien formés pour accomplir leur fonctions d’éducateurs/enseignants.

En outre, on s’attend à ce que ce deuxième financement permettra l’achèvement de la formation de 10 mille enseignants avant leur insertion dans le préscolaire, de 10 mille autres durant leur fonction dans le l’école primaire et finalement l’inscription de 12 mille étudiants nouveaux à la première année du programme de la licence spécialisée en matière d’éducation, d’une période de trois ans pour l’année scolaire 2023-2024.

Enfin, plusieurs intervenants de la banque mondiale ont encouragé cette initiative qui vise dans sa stratégie le soutien et l’appui du capital humain ainsi que la décentralisation au niveau de différents secteurs pour atteindre un seuil d’équilibre responsable et une évaluation claire des résultats et des services. Le programme s’inscrit aussi dans une vision internationale de la banque mondiale qui a élaboré plusieurs programmes dont celui notamment qui tend à lutter contre le manque d’éducation à travers plusieurs aspects d’une part et qui offre un appui flexible au système éducatif ainsi qu’à celui de la gouvernance d’une autre part.

ML

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.