Site indépendant d'actualités

AGADIR: une nouvelle unité industrielle dans l’appareillage électrique

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Quelques mois après le groupe Sekkat qui y a annoncé le lancement d’une unité de fabrication d’appareillage électrique de basse tension (à travers sa filiale historique Ingelec), la ville d’Agadir devra accueillir une autre unité industrielle spécialisée dans la production de composants pour appareils électriques.

Cette fois-ci, c’est la commune Ouled Taima qui devra abriter l’usine à construire par INGC Industrie, un nouvel acteur récemment créé par le groupe éponyme INGC et qui devra livrer ses premiers produits, notamment les boîtes de jonction électrique qui en seront le produit principal, dès l’hiver 2024.

Doté d’une enveloppe d’investissement de plus de 45 millions de dirhams, pour une première phase, le projet porté par INGC Industrie permettra la création de plus d’une trentaine d’emplois à temps plein.

Pour l’instant, on ne sait pas si cette filiale d’INGC Holding ne vise que le marché domestique ou cherchera plutôt à se positionner à l’export sachant que bon nombre d’industriels ont décidé de s’implanter à la capitale du Souss pour s’attaquer à partir de là au marché ouest-africain, et que depuis quelques années on assiste à une multiplication des liaisons maritimes entre le sud du Maroc et le reste de l’Afrique de l’Ouest, qui réduit les délais d’expédition vers le vaste marché de la CEDEAO à partir du bassin industriel de Souss-Massa.

Rappelons que le groupe INGC, créé par l’homme d’affaires Ayyoub Guermane, est présent, outre l’industrie, dans les travaux de pose, entretien de canalisations et transport de fluide (à travers INGC SARL).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.