Site indépendant d'actualités

Le Maroc perd une plume éminente : Disparition de Reda Dalil, Directeur de Publication de TelQuel, à l'âge de 45 ans

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Au huitième jour du Ramadan, le Maroc déplore la disparition de l'un de ses écrivains les plus éminents et les plus audacieux. Reda Dalil, journaliste et écrivain marocain, directeur de publication du magazine TelQuel, est décédé hier à l'âge de 45 ans. Né le 3 mai 1978 à Casablanca, Reda Dalil a laissé une empreinte indélébile dans le paysage médiatique et littéraire marocain.

Outre sa brillante carrière journalistique, Reda Dalil s'est distingué dans le domaine de la littérature. Son roman "Le Job", publié en 2014, a été récompensé par le prix littéraire La Mamounia du meilleur roman francophone de l'année, ainsi que par le Prix Gros Sel du public en Belgique. Il a également été finaliste du Prix de la littérature arabe.

Outre "Le Job", Dalil a participé à l'ouvrage collectif "Auteurs à 100 %", qui vise à promouvoir l'éducation des enfants au Maghreb à travers l'association Enfance Maghreb Avenir (EMA). Cette initiative témoigne de son engagement en faveur de causes sociales à travers la littérature.

Le décès de Reda Dalil représente une grande perte pour le monde du journalisme et de la littérature au Maroc. Son influence sur le débat public et la culture, ainsi que son combat pour la liberté d'expression, resteront gravés dans nos mémoires.

Belpresse présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis, ainsi qu'à nos collègues de TelQuel, en cette période de deuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.