Site indépendant d'actualités

Nominations de consuls algériens au Maroc : Pas de normalisation, selon la presse algérienne

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a récemment entrepris un mouvement diplomatique significatif, incluant la nomination de deux nouveaux consuls au Maroc. Selon la presse algérienne, cette action est perçue comme un geste, mais elle ne s'interprète pas comme un signe de retour à la normalité dans les relations bilatérales.

Dans le cadre de ce redéploiement diplomatique, 24 ambassadeurs, 15 consuls généraux et 9 consuls ont été concernés, parmi lesquels figurent deux nouveaux consuls destinés au Maroc : Djoubi Belghit à Casablanca et Hichem Ferhati à Oujda.

Le ministère des Affaires étrangères algérien a déclaré dans un communiqué que ces nominations visent à dynamiser l'appareil diplomatique du pays pour mieux répondre aux besoins de la communauté nationale à l'étranger et aux intérêts de l'Algérie sur les plans bilatéral, régional et international.

Cependant, certains médias, proches des cercles les plus hostiles au Maroc au sein de l'Algérie, considèrent que la nomination de ces deux consuls ne constitue pas un signal positif ou un geste vers un retour à la normale dans les relations entre les deux pays. Ils soulignent que cette décision n'a pas d'incidence diplomatique majeure, étant donné que même après la rupture des relations diplomatiques unilatérales avec le Maroc, l'Algérie avait précisé que les services consulaires se poursuivraient pour ne pas affecter les ressortissants algériens au Maroc ayant besoin de protection et de documents officiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.