Site indépendant d'actualités

Crise à l'USFP : Appel au départ de Driss Lachgar et à une réforme profonde

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Affaiblie par ses résultats aux récentes élections législatives, l'Union socialiste des forces populaires (USFP) est confrontée à de nouveaux défis. Un groupe de quatre anciens hauts responsables du parti a publié un communiqué cinglant samedi dernier, critiquant sévèrement le premier secrétaire général, Driss Lachgar, à la lumière des irrégularités révélées par le dernier rapport de la Cour des comptes. Ce groupe appelle à un nouveau leadership au sein de l'USFP et demande une gestion transparente des affaires du parti.

Ce communiqué intervient après un précédent publié le 15 mars et dénonce le silence du premier secrétaire et de certains membres du bureau politique face aux observations du rapport. Les signataires expriment leur profonde inquiétude quant au mutisme de Lachgar et critiquent ouvertement ses décisions, suggérant qu'elles ont été prises en dehors des cadres réglementaires et déontologiques du parti, notamment en ce qui concerne l'attribution de contrats à des proches sans respecter les procédures d'appel d'offres transparentes.

Les anciens dirigeants appellent à un renouvellement du leadership de l'USFP et demandent à Lachgar de démissionner, estimant que cela est nécessaire pour restaurer l'image du parti et renouer avec ses valeurs fondatrices. Ils exhortent également les membres du bureau politique à exprimer clairement leur position sur ces questions et appellent le président du conseil national de l'USFP, Habib El Malki, à se prononcer sur les accusations contenues dans le rapport de la Cour des comptes.

Les signataires du communiqué exigent le remboursement des fonds utilisés de manière non conforme aux objectifs du parti et appellent à une gestion transparente et éthique des ressources financières. Ils encouragent tous les membres et sympathisants de l'USFP à s'engager activement dans un processus de renouveau, visant à reconstruire le parti sur des bases solides, respectueuses des principes de démocratie interne et de transparence.

Dans le contexte des tensions au sein de l'USFP, Abdelmaksoud Rachdi, militant de longue date et ancien membre du bureau politique, révèle que la publication du premier communiqué a suscité une onde de choc au sein du parti. Il dénonce également une absence de gouvernance responsable de la part de Lachgar, notamment en ce qui concerne la gestion financière et la transparence des décisions. M. Rachdi appelle à des actions urgentes pour corriger la trajectoire de l'USFP vers une meilleure gouvernance et exhorte les membres du parti à s'engager dans ce processus de réforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.