Site indépendant d'actualités

Chahid accuse le gouvernement d'Akhannouch de favoriser le chômage et la baisse des investissements étrangers

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le chef du groupe de l'Union socialiste à la Chambre des représentants, Abderrahim Chahid, a affirmé que le gouvernement marocain dirigé par Aziz Akhannouch "est le plus productif en matière de chômage", en se basant sur les chiffres officiels publiés par le Haut-Commissariat au Plan.

Le taux de chômage au Maroc a grimpé à 13 % en 2023, contre 11,8 % en 2022, dans un contexte de difficultés économiques que traverse le pays, dont la sécheresse est en tête.

"Vos promesses de créer un million d'emplois à l'horizon 2026 se sont évaporées, et le volume total d'emplois au Maroc a diminué de 24 000 en 2022 et de 80 000 en 2023", a déclaré Chahid lors d'une séance de questions au chef du gouvernement, ce lundi 10 juin.

"Les flux d'investissements étrangers vers le Maroc ont connu une baisse drastique et très difficile, puisqu'en 2023 ils ont diminué de 53,3 % par rapport à la même période de 2022", a ajouté Chahid lors de la séance plénière consacrée à la discussion du thème de l'investissement.

Poursuivant son intervention, M. Chahid a ajouté : "Les flux nets d'investissements étrangers se sont également contractés de 11 milliards de dirhams pour se stabiliser à 10,1 milliards de dirhams, contre 21 milliards de dirhams enregistrés en 2022."

S'adressant directement à M. Akhannouch, il a lancé : "Rappelons-nous que les flux d'investissements étrangers dépassaient 20,2 milliards de dirhams à l'arrivée de ce gouvernement en 2021, sachant qu'en 2018 ils avaient franchi la barre des 33 milliards de dirhams."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.