Site indépendant d'actualités

France : Le Nouveau Front Populaire prévoit l'abrogation de la loi sur l'immigration

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le Nouveau Front Populaire, une coalition de partis de gauche composée de La France Insoumise, des écologistes, du PCF et du Parti socialiste, a présenté ce vendredi 14 juin son programme de «rupture» pour les élections législatives anticipées lors d'une conférence de presse. Ce programme inclut notamment l’abrogation de la loi sur l’immigration, un point d'intérêt particulier pour les Marocains de France.

Après quatre jours de discussions intenses, le projet commun du Nouveau Front Populaire, qui se veut «un rassemblement inédit», propose l’abrogation de la réforme controversée de la loi sur l’immigration. En janvier 2024, le Conseil constitutionnel avait partiellement censuré 35 des 86 articles de cette loi, y compris ceux limitant les prestations sociales, le regroupement familial et la caution retour pour les étudiants étrangers.

Le texte final place l'immigration au cœur de ses priorités, cherchant à réformer en profondeur les procédures d'asile pour les rendre plus rapides et intuitives, et à simplifier les expulsions des personnes en situation irrégulière. En échange, le Nouveau Front Populaire s'engage à renforcer le soutien social et à autoriser le travail pour les demandeurs d'asile, tout en proposant de faire de la carte de séjour de dix ans le principal titre de séjour délivré. Le projet prévoit également un statut dédié aux déplacés climatiques.

Lutte contre le racisme

Parallèlement, des mesures contre les discriminations et pour l'égalité sont incluses. Un Commissariat à l'égalité est proposé, avec un Observatoire des discriminations et des pôles spécialisés dans les services publics et les cours d'appel. Cette initiative vise à renforcer les dispositifs juridiques et institutionnels contre l'antisémitisme et l'islamophobie, répondant ainsi aux critiques sur l'ambiguïté de certaines formations politiques concernant ces questions sensibles.

Le programme reconnaît une «explosion inquiétante» et sans précédent «des actes racistes, antisémites et islamophobes» en France, selon l'AFP. Il propose un «plan interministériel pour analyser, prévenir et lutter contre l'antisémitisme en France, notamment à l'école et contre ses effets sur la vie des populations qui le subissent». Cette position fait écho à la réaction critique de Jean-Luc Mélenchon en juin dernier, lorsqu'il avait minimisé l'ampleur de l'antisémitisme en France en le qualifiant de «résiduel».

Concernant le conflit au Proche-Orient, le Nouveau Front Populaire condamne fermement ce qu'il décrit comme des «massacres terroristes du Hamas». Le programme appelle à un «cessez-le-feu immédiat à Gaza» et au respect de «l'ordonnance de la Cour Internationale de Justice (CIJ)», qui met en garde contre un «risque de génocide». Le parti plaide en faveur d'une reconnaissance rapide de l'État de Palestine aux côtés d'Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.