Site indépendant d'actualités

Sadiki interrogé au parlement sur les attaques contre les exportations marocaines vers l'Europe

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement a posé des questions au ministre de l'Agriculture, de la Pêche, du Développement rural et des Eaux et Forêts sur les difficultés rencontrées par les exportateurs marocains à la suite des attaques dont leurs marchandises ont fait l'objet en Europe.

Les députés ont également demandé des éclaircissements sur les mesures prises par le gouvernement pour atténuer l'impact de ces attaques sur l'économie nationale.

Le Parlement a rouvert le débat sur les attaques de camions marocains transportant des fruits et légumes vers l'Europe, perpétrées par des agriculteurs mécontents des nouvelles politiques agricoles de l'UE. De plus en plus de voix s'élèvent pour demander au ministre de l'agriculture de clarifier les détails de ces incidents qui perturbent les exportations marocaines.

Dans ce contexte, le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement a soumis une question écrite au ministre de l'agriculture, l'interrogeant sur les conséquences de ces incidents pour les exportations marocaines vers l'Europe. En outre, les parlementaires ont interrogé le ministre sur les problèmes rencontrés par les exportateurs suite aux attaques de camions de légumes en Europe, ainsi que sur les mesures prises par le gouvernement pour limiter l'impact de ces attaques sur l'économie nationale.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français à Rabat le 28 février, le ministre des affaires étrangères Nasser Bourita a vivement critiqué les récentes attaques d'agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains. Il a souligné que ces actes de violence étaient motivés par une mauvaise compréhension de la situation commerciale entre le Maroc et l'UE, rappelant l'excédent commercial de l'UE avec le Maroc et critiquant les attaques contre les produits marocains.

Par ailleurs, la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader) a décidé de déposer une plainte auprès des tribunaux espagnols suite aux attaques contre des camions transportant des produits agricoles marocains. La Confédération a souligné que les produits agricoles marocains exportés vers l'UE respectaient strictement les exigences réglementaires des marchés de destination en termes de commercialisation et de normes sanitaires et phytosanitaires. Ces attaques, accompagnées d'une stigmatisation médiatique des agriculteurs marocains, nuisent aux relations commerciales entre le Maroc et l'UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.