Site indépendant d'actualités

Réception par la Palestine des Aides Marocaines Destinées à la Bande de Gaza

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le côté palestinien a reçu ce mercredi 26 juin une aide marocaine destinée à la bande de Gaza, qui est entrée par le point de passage de Kerem Shalom, après être arrivée à l'aéroport de Tel-Aviv en début de semaine.

L'association palestinienne du Croissant-Rouge a déclaré mercredi avoir reçu six camions chargés d'équipements médicaux, de médicaments et de fournitures de santé offerts par le Maroc, via le point de passage de Kerem Shalom, au sud de la bande de Gaza.

L'association a indiqué qu'elle distribuerait l'aide à plusieurs hôpitaux de la région, qui souffrent d'une grave pénurie d'équipements médicaux et de médicaments.

Le lundi 24 juin, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger avait annoncé les détails de l'aide envoyée par le Maroc à la Palestine.

Dans un communiqué, le ministère indique qu'il s'agit d'une aide médicale destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, composée de quarante tonnes de matériel médical, dont des équipements pour le traitement des brûlures, des urgences chirurgicales et de la chirurgie orthopédique, ainsi que des médicaments essentiels pour les adultes et les enfants en bas âge.

Le ministère a également précisé que l'aide marocaine serait acheminée par la même voie terrestre, qualifiée de "sans précédent", que celle utilisée pour l'envoi de l'aide alimentaire, via le point de passage de Kerem Shalom.

Le ministère a ajouté que cette aide a été ordonnée par le roi Mohammed VI, qui a également payé une grande partie de l'aide sur ses propres fonds.

Par ailleurs, les médias israéliens ont rapporté que les avions marocains chargés d'aide ont atterri lundi à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, et que l'opération de réception a été organisée en coordination entre le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, son homologue israélien, le ministère israélien de la Défense et d'autres parties.

Le Maroc avait déjà envoyé une aide similaire pendant le mois de Ramadan, qui était entrée dans la bande de Gaza par le même point de passage israélien.

Malgré l'envoi de cette aide, certains acteurs politiques marocains estiment que le pays devrait prendre des mesures plus conséquentes face à la tournure que prend la cause palestinienne, notamment en rompant ses relations avec Israël et en cessant toute forme de coopération avec lui, en particulier dans le domaine militaire, en raison de l'implication de son armée dans la guerre d'extermination à Gaza depuis le 7 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.