Site indépendant d'actualités

Bourita et Vieira signent une convention de coopération entre le Maroc et le Brésil

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, a souligné la profondeur et la réalité des relations maroco-brésiliennes, qui remontent au 19ème siècle. Il a rappelé que le Maroc a été parmi les premiers pays à reconnaître l'indépendance du Brésil.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue brésilien, M. Mauro Vieira, en marge de la cérémonie de signature de la Déclaration de coopération commune entre les deux pays, vendredi, M. Bourita a mis en exergue l'ancienneté des relations bilatérales, rappelant que le Maroc a été l'un des premiers pays à reconnaître le Brésil, qui a alors nommé un consul à Tanger en 1890.

M. Bourita a affirmé que « cette histoire et les relations entre les deux pays reflètent le caractère unique des liens qui unissent le Maroc et le Brésil ».

Il a expliqué que « cette visite s'inscrit dans un contexte important, d'abord parce qu'elle intervient 20 ans après la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Brésil en 2004 et sa rencontre avec le Président Lula. Ces entretiens ont constitué un tournant majeur dans les relations bilatérales et ont donné lieu à une nouvelle dynamique aux niveaux régional, international et multilatéral".

M. Bourita a également souligné que « les discussions entre mon homologue brésilien et moi-même ont porté sur le partage de visions communes entre le Maroc et le Brésil concernant la nécessité d'un système international équilibré, d'une gouvernance mondiale plus juste et du développement des relations Sud-Sud pour les renforcer ».

Il a souligné que « l'ambition commune de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président brésilien est de préserver l'environnement, de promouvoir les droits des migrants et d'adopter une approche optimiste pour le développement du continent africain ».

M. Bourita a souligné que « cette visite s'inscrit dans une dynamique stratégique entre les deux pays, le Maroc et le Brésil », soulignant que « les relations bilatérales maroco-brésiliennes ont connu ces dernières années une forte impulsion sur les plans politique, économique, sécuritaire et militaire ».

Il a révélé que « les échanges commerciaux entre les deux pays ont repris depuis 2017 à ce jour. La coopération dans le domaine de la sécurité alimentaire et des engrais a également connu une évolution. Dans ce cadre, l'Office Chérifien des Phosphates développe de grands projets dans ce domaine pour le Brésil".

Le ministre Bourita a indiqué enfin que « les discussions d'aujourd'hui ont abouti à l'annonce du lancement d'un service aérien reliant le Maroc au Brésil au mois de décembre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.