Site indépendant d'actualités

SIEL 2024 : Eric Falt de l'UNESCO révèle en exclusivité comment l'IA peut révolutionner la lecture et la culture

0
Getting your Trinity Audio player ready...

En réponse à une question posée par Belpresse Français au directeur régional du Bureau de l'UNESCO, lors de la conférence de presse du Salon International de l’Edition et du livre tenu ce vendredi au bibliothèque nationale à Rabat, concernant comment l'UNESCO peut-elle contribuer à garantir que l'IA soit utilisée de manière positive pour promouvoir la lecture et la culture ? Eric Falt a déclaré que L'intelligence artificielle offre un potentiel indéniable pour révolutionner notre façon d'interagir avec les livres et la lecture.

En effet, elle peut nous ouvrir de nouvelles perspectives en matière d'accessibilité, de personnalisation et d'apprentissage.

Cependant, il est crucial de veiller à ce que l'IA soit utilisée de manière responsable et éthique, afin de ne pas nuire aux compétences essentielles telles que la créativité, l'imagination et la pensée critique.

Il a ajouté que l'UNESCO peut jouer un rôle central dans la promotion d'une utilisation responsable de l'IA dans le domaine de la lecture et de la culture par :

1. Élaborer des directives et des principes éthiques pour le développement et l'utilisation de l'IA dans le domaine de la lecture.

Ces directives devraient porter sur des aspects tels que la transparence, l'équité, la non-discrimination et la protection de la vie privée.

2. Soutenir la recherche sur l'impact de l'IA sur la lecture et la culture.

Il est important de mieux comprendre comment l'IA peut affecter nos habitudes de lecture, nos capacités de compréhension et notre développement cognitif.

3. Promouvoir l'éducation et la formation à l'IA pour les professionnels du livre et de la lecture.

Cela permettra aux bibliothécaires, aux éditeurs, aux libraires et aux enseignants de tirer parti des avantages de l'IA tout en en minimisant les risques.

4. Encourager le développement d'outils d'IA qui favorisent la lecture et la culture.

Cela pourrait inclure des outils de recommandation de livres personnalisés, des assistants de lecture pour les personnes handicapées, ou des plateformes interactives pour l'apprentissage de la littérature.

5. Soutenir la création de contenu de qualité pour l'IA.

Il est important de veiller à ce que les outils d'IA aient accès à un large éventail de livres et d'autres documents de qualité, afin de favoriser une lecture riche et diversifiée.

6. Collaborer avec les parties prenantes du secteur du livre et de la culture.

Il est essentiel de travailler en étroite collaboration avec les éditeurs, les libraires, les bibliothèques et les auteurs pour garantir que l'IA soit utilisée de manière bénéfique pour l'ensemble du secteur.

Éric Falt affirme qu’en prenant ces mesures, l'UNESCO peut contribuer à faire en sorte que l'IA soit un outil puissant pour promouvoir la lecture, la culture et l'apprentissage tout en préservant les valeurs et les compétences essentielles qui font de l'être humain un lecteur et un penseur critique accompli.

Il a ajouté qu’il est important de noter que l'IA ne doit pas être considérée comme un substitut à l'engagement humain dans la lecture et la culture. Au contraire, elle doit être vue comme un outil complémentaire qui peut nous aider à mieux comprendre et apprécier le monde qui nous entoure.

Éric Falt a conclut que, l'UNESCO a un rôle crucial à jouer pour garantir que l'IA soit utilisée de manière responsable et positive pour promouvoir la lecture et la culture. En travaillant en collaboration avec les parties prenantes du secteur et en élaborant des directives et des principes éthiques clairs, l'UNESCO peut contribuer à faire de l'IA un outil puissant pour l'éducation, la créativité et l'épanouissement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.