Site indépendant d'actualités

Un projet portant avis sur l'interdiction des diplomates marocains d'entrer au PE, annulé de l'ordre du jour de la séance plénière du 09 février

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La dernière résolution du Parlement européen (PE) contre le Maroc s'éloigne des pratiques du bon voisinage et constitue une transgression des règles de la légitimité juridique et des normes internationales, il ne fait nul doute que cette prise de position résulte d’un changement profond dans le contexte géopolitique avec l’accumulation d’une série de facteurs favorisant un repositionnement stratégique.

La décision prise par le Parlement européen à l’encontre du Maroc ne peut être considérée que comme une réaction qui revêt, en apparence, la défense des droits de l’homme, mais qui, dans le fond, constitue un véritable chantage.

La résolution du Parlement européen est tout simplement constitué d’allégations qui n’impacteront en rien les fortes positions du Maroc, au contraire, c’est un élément qui encouragera le Maroc a diversifié ses partenaires.

La décision du Maroc de revoir ses relations avec le PE est la solution idoine, car il faut faire face à l’adversaire par les moyens nécessaires en adoptant un discours concentré sur le principe d’égal à égal.

Durant le conseil du gouvernement qui s'est tenu le jeudi 09 février, l'examen d'un projet portant avis sur l'interdiction des diplomates marocains d'entrer au PE devait être présenté, ce dernier a été annulé de l'ordre du jour de la séance plénière à la dernière minute, à cause d'un conflit entre les parlementaires.

Après les droits de l’Homme, ce jeudi, c’était au tour de la supposée affaire Pegasus construite sur un dossier à charge quasi-vide car basé essentiellement sur les affirmations non étayées de preuves de quelques ONG et relayées par une certaine presse européenne qui a fait de la diffamation sa profession de foi. Viendra ensuite le dossier «Qatargate» où les néo-inquisiteurs de l’UE veulent à tout prix mouiller le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.