Site indépendant d'actualités

Séisme au Maroc : Un coût économique élevé et des défis importants

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le séisme qui a frappé le Maroc le 8 septembre 2023 a laissé des conséquences économiques dévastatrices, avec des estimations indiquant que les dégâts pourraient coûter au pays entre 1 et 9 milliards d'euros, soit jusqu'à 8% de son PIB en 2022.

Selon les données de l'Institut d'étude géologique des États-Unis (USGS), le séisme a déjà fait près de 3 000 morts et causé d'énormes destructions, notamment dans l'ancienne médina de Marrakech, un lieu incontournable pour le tourisme marocain.

Les estimations de l'USGS indiquent que les dégâts matériels pourraient s'élever entre 1 et 9 milliards d'euros, ce qui représente une perte économique significative pour le Maroc. Le PIB du pays était d'environ 134,18 milliards de dollars en 2022, et cette perte équivaudrait à environ 10,7 milliards de dollars, selon la Banque mondiale.

Le gouvernement marocain a mis en place un fonds spécial pour collecter des dons de différentes instances publiques et privées afin de faire face à cette crise. Cependant, avec des villages entièrement détruits et des centaines de familles sans abri, la tâche de reconstruction s'annonce immense.

L'USGS met en garde contre les énormes pertes économiques potentielles pour le Maroc, avec des "dommages importants" probables. De plus, le Maroc est confronté à un taux de couverture d'assurance contre les catastrophes naturelles critiqué, ce qui rend la situation encore plus complexe.

Malgré cela, le secteur touristique du Maroc, notamment à Marrakech, continue de voir des visiteurs arriver, bien que l'Observatoire du tourisme du Maroc craigne que les conséquences économiques du séisme puissent affecter le nombre de visiteurs pour le reste de l'année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.