Site indépendant d'actualités

Rentrée scolaire 2023-2024 : Nouveautés et projets clés pour l'éducation au Maroc

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La rentrée scolaire 2023-2024 au Maroc s'annonce marquée par plusieurs initiatives visant à améliorer la qualité de l'éducation publique. Ces actions sont en accord avec la feuille de route 2022-2026 visant à promouvoir une éducation de qualité dans le pays.

L'une des nouveautés majeures est l'introduction progressive de l'enseignement de la langue anglaise dans le secondaire préparatoire. Au cours de cette année scolaire, 10% des élèves de première année du collège auront accès à des cours d'anglais, et ce chiffre augmentera à 50% pour la deuxième année. L'année suivante, l'enseignement de l'anglais s'étendra à 50% des élèves de première année du secondaire préparatoire, pour être généralisé par la suite.

De plus, l'enseignement de la langue amazighe sera progressivement étendu au cycle de l'enseignement primaire, en conformité avec la Constitution marocaine qui reconnaît l'amazighe comme une langue officielle de l'État.

En matière de soutien scolaire, une convention de partenariat entre le ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports (MENPS) et la Fondation Sanady vise à combler les lacunes des élèves en mettant en place un programme de soutien scolaire au niveau primaire et secondaire.

Le projet "Écoles Pionnières" sera également lancé dans 630 établissements scolaires, bénéficiant à 320 000 élèves encadrés par 11 000 enseignants, avec pour objectif de généraliser ce programme à l'échelle nationale. Les écoles obtenant le label "École Pionnière" recevront des incitations matérielles pour les membres de l'équipe pédagogique.

La santé scolaire est une priorité, avec un programme de dépistage des déficiences visuelles, auditives et bucco-dentaires, ainsi que l'éducation alimentaire.

Enfin, le MENPS collabore avec divers partenaires pour assurer la réussite de cette rentrée et implique les parents dans le suivi de la scolarisation de leurs enfants. Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la réforme de l'éducation et de l'amélioration de la qualité de l'enseignement, en mettant l'accent sur les élèves, les enseignants et les établissements scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.