Site indépendant d'actualités

Réforme majeure du corps enseignant dans l'enseignement supérieur marocain : Nouvelles mesures et perspectives

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Récemment, trois décrets ont été publiés dans le Journal Officiel, modifiant le système fondamental de l'Institution des enseignants-chercheurs. Ces décrets, élaborés par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, visent à rendre la profession d'enseignant-chercheur plus attractive et à encourager leur engagement dans de nouvelles missions. Voici les points clés de cette réforme :

Nouvelles Dispositions : Les décrets prévoient plusieurs changements, notamment la détermination des missions des enseignants-chercheurs, la révision des heures de cours attribuées et un régime annuel de promotion basé sur l'ancienneté.

Recrutement et Qualifications : Les candidats au poste d'enseignant-chercheur doivent avoir un doctorat ou une qualification équivalente, ainsi qu'une expérience professionnelle d'au moins 10 ans. De nouvelles conditions sont également établies pour les candidats aux postes de "Professeur de l'enseignement supérieur" et de "Lecturer".

Ouverture à l'international : Les Marocains résidant à l'étranger peuvent désormais être recrutés en tant que "Professeurs de l'enseignement supérieur". Des indemnités pour les missions et le coaching sont également prévues.

Congé pour la Recherche : Les enseignants-chercheurs ayant au moins 7 années de service peuvent bénéficier d'un congé pour la recherche, la formation ou l'expérience, sous certaines conditions.

Procédures de Recrutement : Les procédures et modalités d'organisation des concours seront définies par l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur.

Indemnités et Rémunération : Les enseignants-chercheurs recevront une indemnité de recherche et une indemnité pour le coaching, en plus de leur traitement de grade et de rang.

Cadres Non Permanents : Des postes temporaires sont prévus pour les enseignants-chercheurs associés, avec des conditions spécifiques de recrutement.

En résumé, cette réforme vise à moderniser le système des enseignants-chercheurs en encourageant l'engagement actif et en améliorant les conditions et les opportunités pour ceux qui contribuent à l'enseignement supérieur et à la recherche au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.