Site indépendant d'actualités

Quatre chauffeurs marocains sont bloqués au Niger et l'ambassade du Maroc les a transférés à la frontière de la capitale Niamey

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Quatre chauffeurs marocains se sont retrouvés piégés au Niger depuis le coup d'État militaire dans le pays le 26 juillet dernier. Mustapha Chaouen, le président de l'Union africaine des organisations de transport et de logistique multimodales, a déclaré que les quatre chauffeurs ont été transférés avant-hier mercredi de la ville de Gaia à la frontière avec le Bénin, à la capitale Niamey, grâce à l'intervention de l'ambassade marocaine qui suit leur situation.

Chaouen a indiqué que l'état de santé des chauffeurs est normal, après l'amélioration de l'état de l'un d'entre eux qui était malade. Les chauffeurs travaillent pour une entreprise de transport qui assure le transport de produits alimentaires et d'équipements du Maroc vers les pays africains. Cependant, ils ont été confrontés au coup d'État et à la fermeture des frontières, restant bloqués dans des conditions difficiles.

La CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) a encerclé le Niger en coupant les approvisionnements alimentaires qui passent par le port de Lomé au Bénin, considéré comme le port le plus proche, car le Niger n'a pas de port maritime. Cela dans le but de faire pression sur les militaires putschistes pour rétablir le président destitué, Mohamed Bazoum. Les chauffeurs marocains souhaitaient traverser le Bénin, mais les frontières ont été fermées.

Selon Chaouen, l'ambassade du Maroc à Niamey tente de coordonner avec les autorités des pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Mali, pour évacuer les chauffeurs bloqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.