Site indépendant d'actualités

Mondial 2030: Lakjaa déterre l’idée d’une candidature commune Maroc-Espagne-Portugal

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) veut croire à une candidature commune entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal pour l’organisation d’une Coupe du monde.

Dans une interview accordée à l’agence américaine Associated Press (AP), le président de la FRMF et ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lakjaa a défendu l’idée d’organiser une Coupe du monde entre les trois pays voisins : Maroc-Espagne-Portugal.

« Nous voulions que cette organisation soit partagée entre le continent africain et le continent européen », a expliqué Fouzi Lakjaa, soulignant que l’Espagne et le Portugal « ne sont qu’à 14 kilomètres », du Maroc.

De plus, cette candidature viserait à « montrer au monde que la relation entre l’Afrique et l’Europe ne repose pas seulement sur l’immigration clandestine et la lutte contre celle-ci », a-t-il enchaîné. Et d’ajouter, « c’est plutôt une relation dans laquelle les civilisations et cultures peuvent se rencontrer et se sont déjà rencontré ».

Par ailleurs, le président de la FRMF a révélé que le Maroc « cherche maintenant à être un acteur clé de la dimension internationale au sein de la FIFA ». L’organisation d’une coupe du monde serait donc l’ultime consécration.

Selon AP, « l’idée que le Maroc puisse coorganiser la Coupe du monde 2030 avec ses voisins proches, l’Espagne et le Portugal, paraissait un peu folle lorsqu’elle a été lancée il y a quatre ans », mais « cela ne semble pas si fou maintenant ».

En effet selon l’agence américaine, le Maroc a notamment acquis un « statut au sein de la FIFA et une crédibilité auprès des supporters en éliminant l’Espagne puis le Portugal lors de matchs à élimination directe pour devenir la première équipe africaine à se qualifier pour les demi-finales de la coupe du monde ».

Bien qu’enthousiasmés par l’idée de coorganiser une coupe du monde avec le Maroc, l’Espagne et le Portugal avaient tourné le dos au Maroc en déposant une candidature commune pour le Mondial 2030.

La candidature avait été officialisée en 2020, quelques mois seulement après que la FIFA ait affiché ses craintes quant à l’organisation d’une coupe du monde intercontinentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.