Site indépendant d'actualités

Des manifestants partisans du coup d'État au Niger ont placé le drapeau russe à l'ambassade française

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La capitale nigérienne, Niamey, a été le théâtre d'une manifestation de milliers de partisans du Conseil militaire nigérien devant l'ambassade française à Niamey, quelques heures avant le sommet d'urgence de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), suite au renversement du président Mohamed Bazoum par le Conseil militaire nigérien.

Les manifestants ont insisté pour entrer dans l'ambassade et ont arraché une plaque portant l'inscription "Ambassade de France au Niger", avant de la piétiner. Ils ont ensuite placé les drapeaux de la Russie et du Niger à la place. Certains manifestants ont crié : "Vive la Russie, à bas la France".

Le Conseil militaire a publié une déclaration samedi soir appelant les citoyens de la capitale à descendre dans les rues pour exprimer leur protestation contre la CEDEAO et montrer leur soutien au nouveau pouvoir.

Vendredi, le chef de la Garde présidentielle, le général Omar Abdel Rahmane Tianny, s'est déclaré lui-même président du pays après avoir évincé Bazoum, une démarche qui a été largement condamnée par les pays européens et certains pays voisins qui refusent de reconnaître les nouveaux dirigeants.

L'ancien président Bazoum reste toujours retranché dans le palais présidentiel depuis mercredi.

Des activistes ont partagé sur les réseaux sociaux des vidéos montrant un groupe de manifestants rassemblés devant le bâtiment de l'ambassade française à Niamey, en train de frapper les portes et les fenêtres avec des meubles qu'ils avaient apportés avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.