Site indépendant d'actualités

Les Coulisses de l'Aide Algérienne Supposée au Maroc : Un Scénario Mis en Lumière

0
Getting your Trinity Audio player ready...

L’Algérie n’a jamais prévu d’organiser une quelconque aide humanitaire ou matérielle en faveur du Maroc meurtri par le séisme d’Al Haouz qui a fait près de 3000 morts. Les avions de vivres, de médicaments ou de produits alimentaires et équipes de secouristes filmés ou immortalisés par les télévisions algériennes durant toute la soirée du 11 septembre dernier n’ont jamais été programmés pour partir au Maroc car ils étaient initialement prévus pour rallier la Libye, l’autre pays maghrébin ébranlé de plein fouet par la tragique tempête Daniel qui a fait plusieurs milliers de morts. Maghreb-intelligence a pu confirmer cette information auprès de plusieurs sources algériennes au sein même du Croissant Rouge Algérien qui est l’instance ayant chapeauté l’organisation de toutes ces aides humanitaires et logistiques.

Selon Maghreb-intelligence, les autorités algériennes savaient pertinemment que leur proposition d’aide allait être refusée par les autorités marocaines étant donné qu’elle n’est pas passée par le circuit diplomatique prévu par les conventions internationales régissant les relations bilatérales entre les Etats. Voulant surfer sur les polémiques déclenchées par les médias français concernant le refus des autorités marocaines de recevoir des aides officielles de plusieurs États distincts, les autorités algériennes ont organisé une parfaite mise en scène dans le seul but de faire croire à l’opinion publique nationale et internationale que le Maroc est le « méchant qui refuse la main tendue de l’Algérie ».

Et pour réussir ce scénario, le Croissant Rouge Algérien a été instruit en toute urgence de mobiliser une partie des aides destinés aux sinistrés libyens pour faire croire aux médias qu’elles ont été préparées rapidement pour porter secours au Maroc voisin. La Protection Civile algérienne a été associée à cette « intrigue » pour donner l’impression que les secouristes algériens sont prêts à décoller pour Marrakech et participer aux opérations de recherches des survivants.

Sauf que l’équipe cynophile spécialisée dans la recherche et l’identification des personnes sous les décombres n’était même pas informée de l’éventualité d’un quelconque déplacement urgent au Maroc et cette équipe n’était pas présente à l’aéroport militaire de Boufarik lors du tournage des reportages des télévisions algériennes.

Maghreb-intelligence souligne enfin que ces avions filmés le 11 septembre ont décollé plus tard vers la Libye comme il était initialement prévu dans leur plan de vol. En effet, l’Algérie a procédé dès le 12 septembre à la mise en place d’un pont aérien de 8 avions-cargos militaires, dans le but d’acheminer en urgence des aides humanitaires à la Libye pour l’aider à faire face aux conséquences de la tempête Daniel qui a frappé dimanche les régions et villes de l’Est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.