Site indépendant d'actualités

Le président de la commune de Taroudant a été incarcéré à la prison de Marrakech pour détournement de fonds publics

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La Cour d'appel de Marrakech a décidé de placer en détention provisoire le président de la commune de Bigoudine, district d'Argana, préfecture de Taroudant, ainsi qu'un entrepreneur, sous une raison de détournement de fonds publics, falsification et complicité.

Cette décision intervient après que le président de ladite commune et quatre entrepreneurs et un technicien de la même commune aient été présentés, jeudi matin, au procureur du Roi près de la Cour d'appel de Marrakech, qui a ordonné l'ouverture d'une enquête à leur encontre.

Les prévenus ont ensuite été entendus par le juge d'instruction du même tribunal, suite à une plainte déposée par l'Association marocaine pour la protection du patrimoine public.

Le juge a également imposé des mesures de contrôle judiciaire aux autres suspects, dont la fermeture des frontières jusqu'à la fin de l'enquête.

C'est ce qu'a révélé Mohamed El Ghalloussi, président de l'Association marocaine pour la protection du patrimoine.

El Ghalloussi a affirmé que "la situation délicate que traverse notre pays à tous les niveaux fait que le résultat de la crise économique et sociale (hausse des prix, sécheresse et pénurie d'eau, inflation, corruption, pots-de-vin).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.