Site indépendant d'actualités

Le ministre français de l'Éducation interdirait aux élèves musulmanes de porter le voile à l'école publique

0
Getting your Trinity Audio player ready...

La France, qui revendique le respect des libertés et des droits, après sa lutte contre le niqab, le voile et le burkini, c’est maintenant le tour de l’abaya. Au nom de la laïcité, le ministre français de l’Éducation Gabriel Attal, a déclaré hier; dimanche, juste avant le début de la nouvelle année scolaire, qu’il interdirait aux élèves musulmanes de porter le voile à l’école publique.

La France impose une interdiction stricte des symboles religieux dans les écoles publiques depuis l'abolition de lois remontant au XIXe siècle qui donnaient au catholicisme une influence sur l'éducation publique. Le pays s'efforce actuellement de mettre à jour les directives pour traiter de la croissance de la minorité musulmane.

Les autorités ont interdit le port du voile à l'école en 2004 et ont instauré une interdiction du port du niqab dans les lieux publics en 2010, ce qui a suscité la colère de certains membres de la communauté musulmane, qui compte environ 5 millions de personnes.

Le ministre Attal a déclaré lors d'une interview à la chaîne de télévision "TF1" : "J'ai décidé qu'il ne serait plus possible de porter l'abaya à l'école."

Il a ajouté : "Lorsque vous entrez dans une salle de classe, il ne devrait pas être possible d'identifier la religion des élèves rien qu'en les regardant."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.