Site indépendant d'actualités

Le ministère de la Justice évalue les pertes des tribunaux suite au séisme et crée un comité central de gestion de la crise

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le ministère de la Justice a mis en place une commission centrale et des comités associatifs pour gérer la crise provoquée par le séisme au niveau de son domaine d'intervention, en plus de mettre en berne le drapeau dans tous les bâtiments du ministère.

Dans un communiqué publié dimanche, le ministère a annoncé qu'il avait veillé à assurer la continuité des services publics fournis aux citoyens en reprenant rapidement le travail dans les différentes structures centrales et décentralisées ainsi que les tribunaux.

Il a précisé qu'immédiatement après le séisme, il avait réalisé un diagnostic global de la situation des bâtiments et des infrastructures dans les zones touchées afin de déterminer l'ampleur des dégâts et d'élaborer un plan efficace pour assurer la continuité des services, en particulier dans les zones ayant subi de graves pertes, en coordination avec le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et la présidence du ministère public.

Le ministère a également reporté les entretiens oraux de l'examen d'aptitude à la profession d'avocat à une date ultérieure afin de ne pas priver les candidats de l'opportunité de passer les entretiens oraux de l'examen d'aptitude à la profession d'avocat, qui étaient initialement prévus du 12 au 17 septembre 2023.

La formation de base programmée pour les greffiers judiciaires de troisième classe en spécialité administration ou techniques de l'administration, promotion 2023, prévue du lundi 11 septembre 2023 au dimanche 17 septembre 2023, dans les villes de Rabat, Marrakech et Agadir, a également été reportée.

Le ministère de la Justice a mis à la disposition des autorités publiques les installations de la Fondation Mohammed VI pour les œuvres sociales des juges et des fonctionnaires de la justice à Marrakech et Agadir, ainsi que les équipes administratives et techniques pour accueillir les victimes du séisme, en fournissant un soutien psychologique aux survivants du séisme, supervisé par les travailleurs sociaux du ministère de la Justice.

Il a également coordonné avec les services du ministère de la Santé concernant le processus de don de sang pour ceux qui le souhaitent, en plus de faciliter les procédures et mesures pour les responsables administratifs et les employés désireux de contribuer et de faire des dons dans le compte bancaire ouvert à cet effet à la Banque du Maroc et au tresorerie generale du Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.