Site indépendant d'actualités

Le Maroc participe à la réunion ministérielle du dialogue politique arabo-japonais de sa troisième session au Caire

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Les travaux de la troisième session de la réunion ministérielle du dialogue politique arabo-japonais se sont tenus aujourd'hui, mardi, au Caire en présence du ministre des Affaires étrangères du Japon, Hayashi Yoshimasa, et de ses homologues arabes, ainsi que du Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit.

Le Maroc était représenté à la réunion par une délégation dirigée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, comprenant notamment l'ambassadeur du Maroc au Caire et son représentant permanent à la Ligue arabe, Ahmed Tazi, le directeur du département des Affaires arabes et islamiques au ministère, Fouad Akhrif, le directeur des Affaires asiatiques et océaniennes, Abdelkader Ansari, et Anas Khalsi, le directeur des protocoles.

Cette réunion s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum d'accord signé entre la Ligue des États arabes et le ministère japonais des Affaires étrangères en septembre 2013, qui prévoyait l'établissement d'un mécanisme de coopération et de consultation politique entre les deux parties au niveau des ministres des Affaires étrangères. La réunion vise à discuter et coordonner les questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment dans les domaines politique et économique.

Dans son discours à cette occasion, le ministre japonais des Affaires étrangères a déclaré que la réunion se tenait à un moment où le monde connaît des évolutions majeures, notamment le conflit russo-ukrainien et les tensions croissantes en Asie de l'Est, soulignant qu'"toute tentative unilatérale de changer la situation actuelle par la force est inacceptable".

Il a ajouté qu'il était temps de se réunir pour soutenir un ordre international libre, ouvert et basé sur la primauté du droit, et qu'un nouvel élan de coopération se manifestait dans divers endroits de la région.

De son côté, le Secrétaire général de la Ligue arabe a souligné que le dialogue et la communication contribuent à renforcer la confiance mutuelle et à développer les liens d'amitié et de coopération entre les pays, mettant en avant que le partenariat mutuellement bénéfique offre davantage d'opportunités pour la paix et le développement.

Il a déclaré que la coopération arabe avec le Japon connaissait une croissance notable dans divers domaines, rappelant que le volume des échanges commerciaux entre les pays arabes et le Japon avait atteint environ 114 milliards de dollars en 2022, le Japon étant le troisième partenaire commercial de plusieurs pays arabes. Il a également noté que le Japon était classé parmi les principaux investisseurs dans la région arabe.

Il a ajouté que la réunion se tenait à un moment où le monde faisait face à des défis et des évolutions rapides sur le plan sécuritaire, politique, économique, technologique et environnemental, ce qui nécessite une poursuite de la coordination et de la consultation sur les meilleures façons de relever ces défis, qui ont des répercussions sur le monde entier et en particulier sur la région arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.