Site indépendant d'actualités

Le HCP adopte une nouvelle approche pour le RGPH 2024

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a organisé, jeudi 23 février 2023 à Rabat, une conférence de presse consacré à la présentation des travaux préparatoires du Recensement Général de la Population et de l'Habitat (RGPH) 2024.

S'exprimant lors d'une conférence de presse présidé par, le Haut Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, qui a indiqué que le prochain RGPH, 7ème depuis l'indépendance du Maroc, sera réalisé en septembre 2024, en application des directives redevances, et conformément aux recommandations de la Commission de statistique des Nations unies de réaliser le recensement de la population au moins une fois tous les dix ans.

Lahlimi note dans ce sens que le RGPH 2024 s'inscrit dans le contexte de la transformation numérique des gammes de produits et services, initiée par le HCP depuis 2019, et se caractérise, sous cet angle, par une rupture avec les recensements passés. . Cette rupture se fera au profit de l'efficacité opérationnelle et de l'optimisation du coût budgétaire de l'ensemble du processus de réalisation du prochain recensement, a-t-il précisé.

Cette rupture, souligne le Haut Commissaire, se traduit à trois niveaux, le travail cartographique qui constitue la base géographique, économique et humaine, la méthode de collecte des données auprès des ménages, leur exploitation et leur diffusion, et enfin le recrutement et la formation des agents d'exécution.

Et de faire savoir que le travail cartographique, dont l'objectif général est de mettre à la disposition des agents de collecte des fonds cartographiques numériques correspondant aux différentes divisions administratives et aux différentes zones statistiques, est soutenu par une solution informatique développée en interne par les cadres du HCP comprenant des modules mobiles sur les tablettes utilisées par les enquêteurs ainsi que des modules web destinés au suivi du travail de terrain au niveau central, régional et provincial.

Ces applications permettent de diviser le territoire national en "districts de dénombrement" afin d'assurer, lors de l'exécution du recensement, le dénombrement exhaustif de la population, sans risque d'omission ou de duplication, ainsi que de bloquer les ressources humaines et matérielles nécessaires, explique Lahlimi, ajoutant qu'il s'agit d'une solution qui couvre également la cartographie géoréférencée des établissements économiques et la collecte des données relatives à leurs activités et ressources humaines.

Le Haut Commissaire note également que la nouvelle approche adoptée lors de ce recensement vise à couvrir le maximum de données utiles, notant dans ce sens que les données seront collectées auprès des ménages par un double questionnaire.

Selon M. Lahlimi, le premier sera destiné à la population générale et portera spécifiquement sur des données relatives aux structures démographiques ainsi qu'à des phénomènes rares, tels que la migration internationale et la mortalité. Quant au second questionnaire détaillé, il permet d'introduire de nouveaux thèmes (événements démographiques, protection sociale, utilisation des TIC, migration internationale et environnement) et d'approfondir les thèmes existants.

Ce questionnaire détaillé, a-t-il précisé, est adressé à l'ensemble de la population des communes de moins de 2000 ménages et à un échantillon de 20% des ménages dans les communes dont la taille est supérieure ou égale à 2000 ménages.

Concernant l'évaluation de la solution informatique, M. Lahlimi a indiqué qu'"un premier test en temps réel est en cours dans la région de Rabat-Salé-Kénitra".

Suite à cette opération, qui sera achevée vers la fin du mois de février 2023, les travaux de cartographie et de recensement des établissements économiques sur l'ensemble du territoire national seront lancés au début du mois d'avril 2023 pour une durée de 14 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.