Site indépendant d'actualités

Le Conseil de gouvernement approuve des modifications au processus d'attribution du titre de docteur honoris causa

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Lors de sa réunion sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le Conseil de gouvernement a donné son aval au projet de décret n° 2.22.769 qui apporte des modifications et des ajouts au décret n° 2.03.317 du 18 chaâbane 1424 H (15 octobre 2003) concernant l'octroi par les universités du titre de docteur honoris causa.

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Abdellatif Miraoui, a présenté ce projet en tenant compte de l'importance du titre honorifique de docteur honoris causa décerné par les universités aux personnalités qui ont rendu d'éminents services au Royaume et ont contribué de manière exceptionnelle à la défense de ses intérêts, a expliqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, lors d'une conférence de presse après la réunion du Conseil.

Ce titre s'applique également aux individus ayant brillé par la qualité et l'impact de leurs actions dans divers domaines tels que l'enseignement, la recherche scientifique, l'innovation, les arts, les lettres, et l'économie, entre autres, ainsi qu'à ceux qui ont contribué à promouvoir les valeurs de paix, de coexistence et de dialogue entre les peuples et les civilisations.

Ce projet tient également compte de la contribution des universités du secteur privé, considérées comme une partie intégrante du système national d'éducation, de formation et de recherche scientifique conformément à l'article 7 de la loi-cadre n° 51.17. Il vise à renforcer l'accessibilité et la réputation de l'enseignement supérieur.

De plus, il a pour objectif d'améliorer et de superviser la procédure d'octroi du titre honorifique en le décernant à des personnalités marocaines, qu'elles résident au Maroc ou à l'étranger, qui se sont distinguées dans les domaines mentionnés. Il autorise également les universités privées à accorder ce titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.