Site indépendant d'actualités

Importante progression dans la maîtrise de l'incendie de la forêt de Cap Spartel à Tanger

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Le président du Centre national de gestion des risques climatiques de l'Agence nationale des eaux et des forêts, Fouad El Asali, a confirmé hier soir, vendredi, que l'incendie qui s'est déclaré dans la forêt de Cap Spartel à Tanger a été circonscrit à environ 85 %.

Le responsable a déclaré que : "Le travail exceptionnel réalisé par les équipes d'intervention, à la fois au sol et par les airs, a porté ses fruits, et l'incendie a été circonscrit à un taux compris entre 80 et 85 %", soulignant que les efforts se poursuivent pour maîtriser "un petit foyer dans la partie nord de l'incendie, en prenant toutes les précautions nécessaires pour éviter toute nouvelle propagation des flammes".

L'incendie s'est déclaré vers 18 heures jeudi dans la zone appelée "Donabu" de la forêt urbaine de Cap Spartel, à l'ouest de la ville de Tanger, où le risque d'incendie était élevé en raison des vents forts et de la densité de la végétation dans la région.

Le responsable a souligné qu'immédiatement après le premier avertissement, toutes les équipes d'intervention concernées ont été mobilisées, tant au niveau terrestre qu'aérien, conformément au protocole en vigueur, pour maîtriser les flammes, ajoutant qu'environ 600 éléments de la protection civile, des forces armées royales, des forces auxiliaires, des autorités locales, de la gendarmerie royale, de la sécurité nationale, de la protection civile, de l'eau et des forêts, ainsi que des dizaines de véhicules ont été mobilisés.

Les efforts des équipes terrestres sont également soutenus par 4 avions Canadair de l'armée de l'air et deux avions Turbo Trush du Gendarmerie Royale.

El Asali a indiqué que l'incendie a endommagé une superficie d'environ 40 hectares de végétation forestière, principalement composée de pins, soulignant qu'aucune blessure n'a été signalée parmi les équipes d'intervention ou les habitants de la région, et que seuls de légers dégâts ont été enregistrés dans certaines maisons.

Le président du Centre national de gestion des risques climatiques a noté que les équipes d'intervention continueront à prendre toutes les précautions nécessaires et à déployer tous les efforts possibles pour maîtriser définitivement l'incendie dans les prochaines heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.