Site indépendant d'actualités

Guerre russo-ukrainienne : une prolongation de l’accord sur les céréales ukrainiennes.

0
Getting your Trinity Audio player ready...

L’Ukraine où le bombardement russe multiplie sur plusieurs villes du pays, les zones résidentielles et les infrastructures stratégiques ne sont pas épargnés, a l'heure où un accord sur les exports de céréales et engrais ont été trouvé entre les différentes parties de leurs côtés, les pays membres du G7 (groupe des sept), se sont rassemblés en Allemagne pour une réunion d'urgence.

Sur le terrain diplomatique un accord a été trouvé pour la reconduction de l'initiative qui permet l'exportation de céréales en mer noire, une décision qui soulage les inquiétudes de la communauté internationale concernant la sécurité alimentaire de plusieurs pays.

Une inquiétude au moins à l'approche de l'hiver, l'accord permettant l'exportation de la céréale ukrainienne depuis les ports d'Ukraine a été reconduite pour quatre mois, trois des parties impliquées dans cette accord, la Turquie, l'Ukraine et les Nations unies ont confirmé jeudi la poursuite de cette entente, « Suite aux pourparlers quadripartites organisés par la Turquie, l’accord sur le corridor céréalier de la mer Noire a été prolongé de 120 jours à compter du 19 novembre », avait annoncé jeudi le président turc Recep TAYYIP ERDOGAN dans un message sur Twitter, mais il n'y en n'a pas eu de confirmation immédiate de Moscou.

Plus de 11 millions de tonnes de céréales sont sortis des ports ukrainiens depuis juillet évitant ainsi une crise alimentaire mondiale. L'accord reste fragile, Moscou sans été temporairement désengagé et avait exigé sa suspension le mois dernier après la chute d'un missile en Crimée.

Face à ces tentions les ministres de l'intérieur de G7 et leurs représentant se sont réunies en Allemagne dont l'objectif et de se préparer face au risque de cyber attaque ou d'atteinte aux infrastructure stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.