Site indépendant d'actualités

GUERRE EN UKRAINE : Deux tiers de Kiev toujours privés d'électricité après les frappes meurtrières de missiles russes

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Au lendemain des frappes russes qui ont frappé les villes ukrainiennes, faisant dix morts et provoquant des coupures d'électricité et d'eau dans plusieurs régions, selon les autorités, plus des deux tiers de Kiev étaient toujours privés d'électricité ce jeudi matin.

Ces pannes sont les plus importantes que la ville ait connues depuis le début de l'invasion russe, le 24 février. Selon le maire de Kiev, Vitali Klitschko, les électriciens et les réparateurs font tout leur possible pour rétablir le courant "aussi vite que possible", mais la reprise dépendra largement de l'équilibre énergétique global du réseau national.

À la suite des tirs de missiles de mercredi, l'Ukraine a été contrainte de déconnecter trois centrales nucléaires - Rivne, Ukraine du Sud et Khmelnytskyi - du réseau électrique national par précaution en vue de nouvelles frappes de la Russie, selon ce qu'a écrit la société énergétique Ukrenergo sur Telegram. La centrale nucléaire de Zaporizhzhia est toujours sous contrôle russe.

Entre-temps, les températures ont chuté en dessous de zéro degré Celsius pendant la nuit, alors qu'il neige déjà sur Kiev et que les rues seraient glacées. Kyrylo Tymoshenko, chef adjoint de l'état-major du président Volodymyr Zelenskiy, a déclaré que l'alimentation en électricité avait été rétablie dans les régions de Kirovohrad et Vinnytsia.

Dans le sud, le gouverneur de la région de Mykolaiv, Vitali Kim, a appelé les Ukrainiens à être aussi économes que possible dans leur utilisation de l'énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.