Site indépendant d'actualités

France-Maroc: L’heure est venue pour prendre des décisions claires concernant le dossier du Sahara

0
Getting your Trinity Audio player ready...

« Le Maroc n’a jamais considéré la position de la France sur la question du Sahara marocain comme négative », a déclaré ce vendredi Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue française, Catherine Colonna, notant que « les deux pays travaillent à relancer les différents mécanismes de coopération et coordination ».

La diplomate française, Catherine Colonna, a souligné que « Paris est pleinement consciente de l’importance de la question du Sahara marocain pour les Marocains ».

« le dossier du Sahara a connu un grand développement aux niveaux régional, international et géostratégique » a souligné Nasser Bourita En réponse à la déclaration de la diplomate française, sur le maintien par Paris de la même vision et du même soutien concernant le dossier du Sahara.

Le diplomate marocain a également rappelé que « le Maroc n’est pas pour une solution en dehors des Nations Unies, ni avec une solution imposée», Cependant, il affirme que «l’heure est venue pour prendre des décisions claires », notant « qu’au cours des trois dernières années, il y a eu une évolution remarquable, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, et dans les positions d’un certain nombre de pays proches de France, politiquement et géographiquement ».

Pour sa part, Catherine Colonna, ministre française des Affaires étrangères, a déclaré : « La position de la France sur le Sahara est claire et constante .Nous soutenons les efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unis. Nous souhaitons la reprise des négociations entre les parties en vue d'une solution politique juste et réaliste ».

«Si votre question porte en complément sur le plan d’autonomie proposé par le Maroc, notre position est déjà connue par notre partenaire et ami marocain, c’est une position favorable au Maroc» a ajouté la ministre.

« Au cours des dernières années, la position de la France aux Nations Unies concernant l’extension de la mission de la MINURSO au Sahara a été saluée par nos partenaires à Rabat (…) Paris considère la proposition d’autonomie comme une solution qui correspond aux intérêts marocains, et nous l’avons défendu aux Nations Unies, et nous étions peut-être les seuls à soutenir le Maroc » a continué la ministre.

Dans ce sens, la ministre française des Affaires étrangères a souligné que « le Maroc peut compter sur la France, surtout dans les périodes critiques », notant que la France espère « que nous irons de façon constante dans ces relations bilatérales entre le Maroc et la France, notamment en ce qui concerne le partenariat francophone ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.