Site indépendant d'actualités

Deux startups marocaines parmi les demi-finalistes des prix Forbes Aviram 2023

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Deux startups marocaines ont été sélectionnées parmi les 15 demi-finalistes des Aviram Awards 2023, un concours qui soutient les jeunes entrepreneurs de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Lancé par le magazine d'affaires américain Forbes et la Fondation Aviram basée en Israël, la finale du concours aura lieu dans la ville rouge du Maroc, Marrakech, en mai.

Parmi les demi-finalistes figure le Marocain Youssef Bouyakhf, PDG et fondateur de Deepecho. Cette startup utilise l'intelligence artificielle (IA) pour détecter les anomalies congénitales dans les échographies, dans le but de réduire les taux de mortalité infantile et maternelle.

Le président et fondateur d'Agua de Sol, Philippe Dekoninck, représente également le Maroc parmi les demi-finalistes du concours. Sa startup utilise la technologie d'adsorption pour transformer l'humidité en eau douce, en utilisant la chaleur solaire.

Agua de Sol s'est exprimée sur Linkedin pour exprimer sa fierté d'être parvenue à la finale-15, sur 780 candidatures, et d'avoir eu l'occasion de "redonner à l'humanité par la technologie."

Grâce aux prix Aviram, Agua de Sol "pourrait bientôt fournir de l'eau douce à des millions de personnes parmi les 2 milliards qui n'y ont actuellement pas accès", ajoute le communiqué.

Pendant ce temps, un total de neuf startups israéliennes ont atteint les demi-finales des prix Aviram, y compris le PDG et cofondateur d'Avertto, Hila Ben Fazi. Les demi-finalistes comprennent également Haitham Riahi des EAU, Aberer Alotibi de Jordanie, et Noor Zaourii et Majed Mashrawi d'Arabie Saoudite.

Soulignant l'engagement des jeunes entrepreneurs à créer un changement social, le fondateur et président de la Fondation Aviram Ziv Aviram a célébré "l'augmentation significative des participants cette année, avec plus de startups, venant d'une longue liste de pays de la région MENA."

Dans le cadre de la phase de demi-finale, le concours fournit aux 15 startups des "outils pratiques" qui leur seront utiles dans leur "avenir professionnel et entrepreneurial", au-delà du contexte des Aviram Awards, a déclaré l'homme d'affaires israélien.

Les Aviram Awards ont désigné cinq mentors "talentueux" ayant une grande expérience de l'entrepreneuriat pour partager leurs connaissances et leur expertise avec les participants. Parmi ces mentors figure Yasmina Lahlou, responsable de la couverture d'Israël à la Banque d'Afrique au Maroc.

La finale du concours aura lieu dans la ville  Marrakech en mai prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.