Site indépendant d'actualités

Après les associations, les partis politiques exposent leurs visions pour la révision du Code de la famille

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Depuis le 1er novembre, plus de mille associations et institutions officielles ont participé aux séances d'audition organisées par l'Instance chargée de la révision du Code de la famille. Les partis politiques ont maintenant l'occasion de présenter leurs recommandations, avec les représentants du Parti de l'Istiqlal étant les derniers à être reçus ce vendredi.

Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Nizar Baraka, a souligné que son parti considère la réforme du Code de la famille comme une démarche participative d'une grande importance. Les propositions du PI visent principalement à renforcer la cohésion familiale, à préserver l'intérêt supérieur des enfants et à consolider les droits des femmes, tout en respectant les dispositions de la Charia et la jurisprudence.

Baraka a également souligné la nécessité de mettre en place des mesures d'accompagnement dans le cadre de cette réforme, notamment l'institutionnalisation de la réconciliation familiale, le développement et le renforcement des tribunaux de la famille, ainsi que des politiques publiques favorisant l'emploi et l'autonomisation des femmes.

Cette réunion fait partie des consultations et auditions menées par l'Instance avec les différents acteurs concernés, conformément à la Lettre Royale adressée au Chef du gouvernement pour la révision du Code de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.