Site indépendant d'actualités

Après le Royaume-Uni, le Canada déclare la frontière maroco-algérienne zone à risque

0
Getting your Trinity Audio player ready...

Les autorités canadiennes ont émis une alerte à l'attention de leurs citoyens résidant au Maroc ou voyageant dans le pays, les avertissant de ne pas s'approcher de la zone frontalière avec l'Algérie en raison du risque d'utilisation de balles réelles par l'armée algérienne. Cette mise en garde fait suite au tragique incident survenu il y a une semaine, où deux touristes, Bilal Kissi et Abdelali Mchiouer, ont été tués dans la partie maritime proche de Saïdia alors qu'ils se trouvaient à bord de motos aquatiques et étaient à court de carburant, les conduisant à dériver entre les eaux territoriales des deux pays.

Le Royaume-Uni avait également préalablement averti ses citoyens au Maroc de ne pas s'approcher de la zone frontalière, même par inadvertance. Les autorités canadiennes rappellent que "la frontière avec l'Algérie demeure fermée" et conseillent aux Canadiens de ne pas tenter d'entrer en Algérie par voie terrestre ou maritime. De plus, elles recommandent d'éviter de naviguer près de la frontière maritime pour éviter de la traverser.

Ces recommandations font écho à celles émises précédemment par les autorités britanniques, qui ont encouragé leurs ressortissants dans la région orientale du Maroc à se familiariser avec le tracé de la frontière afin de ne pas la franchir, y compris lors de sorties en mer en jet-ski ou en bateau. Ils sont également incités à rester clairement dans les eaux territoriales marocaines et à s'assurer d'avoir suffisamment de carburant pour retourner à terre en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.